La destruction créatrice




42 % des métiers seront  disparus dans 20 années et  les chercheurs estiment que 60 % des métiers de demain n’ont pas encore été inventés. Cependant, nous connaîtrons une période de création d'emplois. Des besoins nouveaux vont naître qui offrent aussi de nouveaux emplois et des perspectives de relocalisations de certaines activités économiques.
On entend souvent dire que les premiers métiers qui risquent de disparaître à cause de l’automatisation sont les métiers les moins qualifiés et manuels. Mais la réalité semble un peu différente grâce au développement de l’IA. Par exemple :
En Allemagne, quatre camions en file indienne sur l’autoroute ont roulé en pilotage automatique, reliés par Wi-Fi, à une distance respectée de 15 m.  Six convois de douze camions sur des routes d’Allemagne, de Belgique et de Suède, jusqu’aux Pays-Bas. Aux États-Unis, quatre États autorisent la circulation de ces poids lourds autonomes.  Le robot TUG d’Aethon sait gérer l’imprévu, ramasser des colis tombés et réaliser des tâches non répétitives comme la distribution de médicaments ou de repas à l’hôpital.
Aux États-Unis, 140 hôpitaux  des robots servent les repas aux malades. Au Japon et en Chine, ils remplacent des cuisiniers et des serveurs. Amazon et Google travaillent à la livraison par drone. En France à la poste, à la banque ou encore à la SNCF, les tâches s’automatisent, depuis mars, gare de Lyon, à Paris, la SNCF a mis en service un robot-nettoyeur, il s’arrête automatiquement s’il y a un obstacle ou une personne sur son chemin. Il a également expérimenté un autre robot, Pepper, pour accueillir les voyageurs de trois gares de la région Pays de la Loire. Il parle plusieurs langues, renseigne les voyageurs sur les horaires et vous divertit le temps de patienter au guichet. Airbus a lancé son programme de recherche de robots humanoïdes dédiés à ses lignes de production aéronautique, ils sont attendus pour dans une dizaine d’années. Une start-up américaine a présenté Tally : un robot capable, dans les supermarchés, de faire l’inventaire, identifier les produits mal placés et répertorier les ruptures de stock, le tout en un temps record.
Le site inverse.com a fait une liste des métiers qui vont disparaitre à cause de l’automatisation. 


·       Assistant juridique
·       Assureur automobile
·       Bibliothécaire
·       Chauffeur / chauffeur-routier
·       Comptable
·       Employé de fast food
·       Guichetier
·       Hôte de caisse
·       Manœuvre sur chaîne d’assemblage
·       Ouvrier de production
·       Traducteur / interprète
 

Commentaires

Technologies de l'intelligence, transhumanisme

Quelques réflexions sur l’IA